ACCUEIL > ACTUALITÉS

Actualité de Mimêsis architecture à Villeurbanne

Découvrez nos projets en cours sur l’Auvergne-Rhône-Alpes 

Divers projets sont en cours de réalisation de Mimêsis architecture (69) :

ActualitésSaintJo 2010 – phase 2 

Restructuration et extension d’un Collège à Tassin-la-Demi-Lune 

Maîtrise d'ouvrage : Institution Saint-Joseph

Réalisation : en cours de chantier

Surface hors œuvre nette : 2 517 m2

Les travaux comprennent :                                                         

  • Le désenfumage des circulations
  • L'encloisonnement des escaliers existants
  • La redistribution de certains locaux
  • L'isolation extérieure…

Construction neuve

Le projet prévoit également une construction neuve destinée à augmenter le nombre de salles de classe, mais aussi à permettre l’accessibilité aux constructions par la mire en place d’un ascenseur qui desservira par demi-niveaux chacun des deux bâtiments.

ActualitésCentre Hospitalier Le Vinatier

En collaboration avec l'atelier & architecture Jean Pierre Givord

Équipement médical a Villeurbanne - Rhône

Maîtrise d'ouvrage : Centre Hospitalier Le Vinatier

Réalisation : en cours d'études

Surface hors œuvre nette : 1 784 m²

Situé sur la commune de Villeurbanne, ce nouveau projet d’équipement public médical rassemble un hôpital de jour, un centre médico-psychologique et une pension de famille.

L'enveloppe du bâtiment traduit dans un langage architectural simple la complexité programmatique du projet, d’une part par un jeu de percements en façades adaptées aux locaux éclairés et d'autre part par une volumétrie dictée par les contraintes urbaines et la densité du programme.

ActualitésRésidence étudiante 108  

Résidence étudiante de 108 chambres à Lyon 7é - Rhône

Maîtrise d'ouvrage : privée

Réalisation : en cours d'études

Surface hors œuvre nette : 2 885 m2

Les programmes de résidence étudiante font souvent référence à une répétitivité de plans. L’idée développée  ici est de ce soustraire à la rigueur du programme en s'affranchissant de toute sous-lecture de refends ou de planchers.

Le parti se fonde donc sur l’idée de discontinuité à la fois urbaine et architecturale du projet. Discontinuité urbaine par la réalisation d’une césure pour tenir compte du tissu et du bâti environnant ; discontinuité architecturale par une composition soignée des façades basée sur une répartition « aléatoire » des percements, mais également sur la différenciation du soubassement et d'attique pour enrichir le langage architectural du projet.